Bienvenue à vous Visiteurs du Moment

L'Egyptologie : une passion que je veux partager avec vous.

Mon site "EGYPTOMANIA" :
http://users.skynet.be/ML-Egyptomania/tabernacle.html

est donc né de cet amour pour cette fabuleuse civilisation :
A découvrir, à voir ou à revoir.....
Bonne visite

Egyptologie

Ma photo
Braine Le Château, Brabant Wallon, Belgium

4 octobre 2007

Des racines et des ailes (suite)




Hier 20h50, je suis installée devant mon téléviseur.... je n'allais pas raté cette émission et j'ai bien fait.....
Un reportage haut en couleur et fort en émotion ....

Voir par le biais de la télévision, des tombeaux qui sont clos au grand public comme par exemple celle de Néfertari, la Grande Épouse Royale de Ramsès II et qui est d'une beauté sans égal, c'est d'ailleurs la plus belle de toute, dans la Vallée des Reines (cfr photo Tombeau de Nefertari - clicker pour zoomer)

Je dirai que celle-ci est fermée au public pour la protéger de toute érosion qui pourrait altérer ces magnifiques dessins muraux, mais sans doute aussi pour cause de restauration, de tels trésors ne méritent-ils pas tous les égards ?

Découvrir ces reines connues et moins connues dont certaines ont un nom bien difficile à prononcer, mais qui pourtant ont joué un rôle si important dans l'histoire ancienne.....

Il ne faut pas oublié qu'elles ont petit à petit gagné leurs lettres de noblesse et acquit ce qui était réservé au Pharaon : les fameux textes qui permettaient à celui-ci d'accéder à la renaissance au delà de la mort et qui sont gravés dans les tombeaux et les pyramides.

Dans certains cas, en ce qui concerne les textes gravés sur les parois, les hiéroglyphes étaient peintes de couleur verte qui est la couleur de la résurrection et la régénération après la mort, mais certains hiéroglyphes n'étaient pas complètement peints surtout lorsqu'il s'agissait par exemple d'un animal dangereux comme un buffle, une girafe etc... seul la tête était colorée ainsi si il voulait attaqué Pharaon sur son chemin vers sa quête de l'éternité, il ne pouvait pas ! puisque le corps de l'animal ne pouvait se mouvoir qu'a moitié

Ne serait ce qu'une fois j'aimerai éprouver le sentiment que doit ressentir un égyptologue/chercheur quant il fait une nouvelle découverte,comme à Méroé : une toute petite statuette en bronze , et qui après des mois de traitement révèle qu'il s'agit probablement d'une femme importante (son nom est encore inconnu car l'écriture méroïtique n'a pas encore trouvé son Champollion pour la déchiffré - cf. photo - Ecriture méroïtique) - (sans doute une reine puisqu'il y a un cobra dressé sur sa tête) au sein de la communauté de Méroé. Elles sont appelées les Candaces.









Immortalisées sur les pylônes avec la même attitude que Pharaon, combattant elles aussi l'épée à la main, signe de leurs importances . (cfr la photo ci-dessous Pylônes- clicker pour zoomer))

On peut dire qu'il s'agit là d'un certain prémices à la révolution féminine, comme quoi les suffragettes n'ont rien inventés.

Cette région a encore bien des choses à nous faire découvrir, et pourtant le temps est compté car tous ces vestiges sont à présent menacés par les vents tourbillonnants et qui de part leurs forces érodent les pierres et effacent inexorablement leurs reliefs.

L'Egypte n'a pas fini de nous émouvoir encore et encore....

(ci dessous photo du Soudan)

1 commentaire:

domirskens a dit…

Chère Marianne!
Bravo pour ton blog il est tout aussi agréable que ton site!
Je passerai régulièrement voir les ajouts que tu auras fait!Cela présage d'agréables moments en perspective!Amitiés!
Domi